Appel intersyndical pour le 24 janvier 2019

Le tract est ici en PDF : appel_24_janvier_2019.pdf

Rendre attractif le métier d’AESH ? Donner des perspectives d’avenir ? Chiche !

Vous trouverez ici le communiqué de presse Rendre attractif le métier d’AESH ?

Le 14 décembre portons ensemble nos revendications !

Appel 14 décembre - cliquez sur l'image

Avec la jeunesse, la CGT Éduc'action se mobilise contre une école du tri social.

 

Depuis plusieurs semaines, partout en France, les personnels sont mobilisés pour combattre les réformes Blanquer touchant les lycées généraux, technologiques et professionnels. Désormais ce sont des milliers de lycéen·nes qui se mobilisent, s’organisent en assemblées générales, mènent des blocages de lycées et manifestent.

Cette mobilisation, massive et répétée, de la jeunesse exprime à la fois une colère contre la politique sociale et économique du gouvernement (généralisation de l’austérité et de la précarité), mais aussi une colère contre la politique éducative mise en place : Parcoursup qui généralise le tri et la sélection à l’entrée de l’université, la casse de l’enseignement professionnel et la contre-réforme du lycée qui dégrade les conditions de travail des élèves et des personnels.

Les revendications portées par les lycéen·nes, durant ces derniers jours, correspondent à celle portées par la CGT Éduc’action depuis plusieurs mois.

La CGT Educ’action dénonce toutes les violences et les dégradations gratuites, mais tient à affirmer sa totale solidarité avec cette jeunesse mobilisée. Elle rappelle aussi ses exigences de retrait des contre-réformes des lycées (enseignement professionnel, général et technologique) et de Parcoursup.

Elle veillera également à ce que ces mouvements de la jeunesse puissent s’exprimer librement, sans répression policière.

La CGT Éduc’action appelle les personnels de l’Éducation nationale à se mobiliser, à se réunir pour envisager les suites permettant la convergence des luttes, y compris par la grève.

La CGT Éduc’action, appelle à amplifier le rapport de force et soutiendra toutes les initiatives locales de mobilisation contre la politique éducative que mène ce gouvernement.

Dans l’éducation comme dans d’autres secteurs, la CGT s’engage à faire du vendredi 14 décembre une grande journée nationale d’action et de grève interprofessionnelle, pour faire entendre et aboutir nos revendications.


Communique_intersyndicale_7.12.18.pdf

 

Concours 2019, suppressions de postes confirmées dans la voie pro !

La publication des postes aux différents CAPES et CAPLP confirme la justesse de l'analyse de la CGT sur l'impact de la réforme des lycées, notamment dans la voie professionnelle. Alors que la hausse démographique est continue, le nombre de poste aux CAPES externe passe de 5833 à 5460 postes en 2019.

La Voie professionnelle est fortement touchée : aux CAPLP : 1 poste sur 10 disparait au concours 2019 avec 1435 postes proposés contre 1580 en 2018.

Comme le laissait prévoir les projets de grilles horaires, l'enseignement général est fortement concerné :

 En Lettres-Histoire, seulement 114 postes sont proposés soit 69 de moins qu'en 2018, soit 38% des postes qui sont supprimés.

 En Lettres-Langue, 50% des postes sont supprimés (65 postes en Lettres-Anglais, 25 postes en Lettres-Espagnol en 2019°

L’enseignement professionnel n’est pas épargné, en éco-gestion-commerce, la baisse est de 30 postes. En SMS on compte aussi 19 postes en moins. Le plan social en éco gestion GA est confirmé avec seulement 32 postes proposés, soit là aussi 50% de moins qu'en 2018.

Dans l’intérêt des élèves et des PLP, la CGT Éduc’action appelle à poursuivre et amplifier la lutte contre la réforme Blanquer de la voie professionnelle. Un préavis de grève est déposé du 19 novembre au 22 décembre, pour permettre le développement des actions.

La pétition est ici : Pétition voie pro

ou alors là :  http://chng.it/Xh456tgjCj

- page 1 de 32

Thème par www.electrum-design.com - Propulsé par Dotclear
Fil des billets Administration